Quels sont les dangers des compléments alimentaires ?

Quels sont les dangers des compléments alimentaires ?

9 novembre 2021 Non Par Fit Ma Forme

Aujourd’hui, de plus en plus de Français consomment des compléments alimentaires. Permettant avant tout de combler les carences en vitamines et en minéraux, ils peuvent aussi servir pour brûler les graisses, accroître les performances sportives et développer la masse musculaire. Toutefois, il convient de noter que la prise de ces compléments n’est pas toujours sans risques.

Quand faut-il consommer des compléments alimentaires ?

Outre les personnes sujettes à une carence, les compléments alimentaires sont surtout utilisés par les sportifs. Pour les pratiquants de musculation par exemple, il serait difficile d’obtenir les résultats escomptés sans prendre des compléments alimentaires comme la protéine en poudre (whey et caséine), des acides aminés (BCAA, créatine , L glutamine…), des acides gras essentiels (oméga 3) ainsi que des multivitamines.

Quels sont les dangers des compléments alimentaires ?

Certaines personnes pensent que les protéines en poudre ainsi que d’autres compléments relatives à nutrition sportive sont potentiellement dangereux pour la santé et plus notamment pour le foie et les reins. Toutefois, si le produit est conforme aux normes européennes, on peut très bien les prendre sans aucune contrainte. Mais malgré cela, avant de prendre des compléments alimentaires, il est vivement conseillé de prendre certaines précautions afin d’éviter certains problèmes comme :

Surdosage

Par souci d’obtenir plus de résultat, certaines personnes ont tendance à consommer des compléments qui dépassent le dosage prescrit. Et ce n’est pas du tout conseillé, car cette pratique pourrait certainement nuire à la santé. Une surconsommation de spiruline par exemple pourrait accroître de manière considérable de taux de métaux lourds dans le sang. De même pour les compléments de type booster, en dépassant le dosage indiqué, le concerné pourrait être sujet à des troubles du sommeil chronique.

Présence d’éventuels effets secondaires

Outre le surdosage, la prise de complément pourrait également entraîner des effets secondaires à court et à moyen terme. Si vous prenez par exemple de la créatine, qui est un acide aminé essentiel pour augmenter ses forces musculaires, vous pouvez sentir des effets indésirables comme un maux de tête et un ballonnement de l’estomac.

Absence d’efficacité

En matière de nutrition sportive, si vous ne choisissez pas le bon complément, il est possible que vous ne sentiez aucune efficacité. N’ayant aucun effet sur l’organisme, cela pourrait toutefois avoir des impacts conséquents sur le plan psychologique.

Non-conformité du produit

Sur le marché, il existe beaucoup de compléments alimentaires qui ne sont pas conformes aux normes en vigueur. Pouvant contenir des principes actifs de type pharmaceutique comme la sibutramine et la phénolphtaléine, leur vente devrait être interdite en Europe. Pour prévenir ce type de problème donc, il faut toujours vérifier si le produit est certifié CE ou non.

Les compléments naturels bio sont-ils plus sûrs ?

Comme alternative aux compléments alimentaires qui peuvent contenir des additifs chimiques (éducolorants, molécules de synthèses, sucre ajouté…), le mieux c’est de tabler sur les produits naturels et bio. De plus en plus répandus sur le marché, dans le domaine de la musculation par exemple, la poudre de spiruline, le fenugrec et le soja bio peuvent certainement remplacer la whey, les BCAA ainsi que les gainers.

Comment prendre correctement des compléments alimentaires ?

Pour éviter les problèmes de santé et un meilleur résultat, il faut savoir bien prendre les compléments adaptés pour soi. Pour ce faire, il faudrait :

Définir ses objectifs

Avant d’acheter un complément alimentaire, vous devriez obligatoirement connaître votre objectif. Si vous envisagez d’effectuer une prise de masse musculaire par exemple, sachez bien choisir la protéine qui est la mieux adaptée pour votre corps. Pour un ectomorphe par exemple, au lieu de consommer de la whey pure, il serait plus préférable de prendre de la caséine.

Demander l’avis d’un nutritionniste ou diététicien

En cas de doute, vous pouvez aussi demander l’avis d’un nutritionniste ou diététicien avant de vous lancer dans la consommation de compléments alimentaires. Après, si vous êtes sujet à une maladie chronique (diabète, hypertension artérielle…), pensez toujours à consulter votre médecin pour prévenir tout risque.