Musculation et morphologie

Musculation et morphologie

3 mai 2021 Non Par Fit Ma Forme

Je vous propose ici de faire un petit point sur deux mythes ayant un lien avec les thèmes suivants, musculation et morphologie.

LES MORPHOTYPES

On commence en premier par détruire un mythe qui persiste dans le monde de la musculation en général :

En gros, vous avez des prédispositions qui vous font rentrer dans une catégorie de personnes qui doivent du coup manger et s’entraîner différemment. Et par la même occasion ce n’est plus de votre faute si vous n’arrivez pas à atteindre vos objectifs. Je ne vais pas m’étendre sur le sujet, car d’autres ont déjà pris le temps d’expliquer le pourquoi du comment et mieux que je pourrais le faire :

– Article morphotypes Julien VENESSON

LES « MOUVEMENTS ROIS »

Deuxième mythe : « pour développer tes pectoraux : fais du développé-couché ! »ou « pour développer tes cuisses : fais du squat ».

Ces affirmations ne s’appliquent pas à tous ! En effet, selon votre morphologie, vous ne pouvez pas utilisez les mêmes mouvements et avoir les mêmes résultats ! Deux exemples assez courants de morphologie avec lesquels les exercices cités ne sont pas optimaux :

  • Si vous avez des bras longs, il y a fort à parier que vos deltoïdes antérieurs travailleront davantage que les pectoraux sur un développé-couché classique, car l’étirement de ces derniers sera plus important. (Attention aux blessures que cela pourraient engendrer)
  • Vous avez de longs fémurs, lors du squat, ce sont alors vos fessiers et vos lombaires qui vont être ciblés prioritairement, car pour compenser, votre buste sera plus penché et donc vous étirerez d’autant plus ces deux muscles.

Bien évidemment, ces exercices sont importants pour le développement global de la chaîne musculaire qu’ils impliquent, néanmoins pour le développement ciblé d’un muscle ils ne sont pas obligatoires.

Avec le nombre d’exercices possibles et les variables sur lesquels on peut jouer, vous trouverez bien des exercices qui cibleront parfaitement le muscle souhaité. Exemples :

  • Vous avez donc les bras longs, faites du floor press ! L’étirement des deltoïdes est limité et la partie du mouvement cible prioritairement les pectoraux.
  • Vous avez de longs fémurs, pensez aux fentes (avec peu d’écart pour cibler les quadriceps). Évitez de faire uniquement la partie haute au squat, vous solliciterez plus les quadriceps mais vous seriez obligés de mettre très lourd pour être efficace et votre morphologie vous allez forcer sur vos lombaires… donc à éviter !

Petite astuce pour forcer avec le muscle cible lors de l’exécution d’un mouvement : posez votre main sur le muscle et obligez-vous à ressentir la contraction (vous l’aurez compris pas toujours possible suivant les exercices  ).

POUR CONCLURE,

je vous direz simplement : ayez du « bon sens » ! Si vous faites un travail sur les pecs, et que vous avez des douleurs partout sauf au pecs, trouvez un autre exercice ! Fiez-vous à vos sensations !

Bon entraînement !